L’implication durable de Biolandes

UN ENGAGEMENT durable depuis plus de 40 ans

Depuis la création de notre entreprise en 1980, nous nous évertuons à œuvrer avec conscience à l’égard de la nature et des hommes, plaçant la préservation de l’environnement et le respect des écosystèmes locaux au cœur de nos préoccupations.

En plus des actions déjà mises en place directement dans nos fermes et filiales à travers le monde et du strict respect des exigences règlementaires en vigueur, nous continuons de nous engager concrètement en faveur d’objectifs ambitieux à la fois sur les plans humains et environnementaux.


Limiter notre empreinte carbone, un enjeu majeur dans l’industrie de la parfumerie

 

Nous savons que les activités de distillation et d’extraction des matières premières à destination de la parfumerie reposent sur des procédés qui nécessitent un important recours à la chaleur et aux ressources combustibles.

Pour pallier à cela, nous concentrons nos efforts sur la mise en place d’un programme de gestion de l’énergie mené directement sur nos sites de production.


NOTRE processus de distillation en continu : une révolution économique et 

Écologique

Dominique Coutière, fondateur de Biolandes, est à l’origine de ce procédé ingénieux, créé il y a 40 ans. Celui-ci consiste à conduire des opérations de distillation ininterrompues grâce à un système entièrement automatisé.

Il permet non seulement de limiter les tâches de manutention répétitives et chronophages mais surtout de supprimer les arrêts-reprises des opérations, et ainsi, de limiter considérablement la perte en énergie.


Notre chaudière biomasse alimentée par la combustion de coproduits

Le site de production principal de Biolandes situé à Le Sen, dans les Landes (40), est alimenté en énergie biomasse, c’est-à-dire par combustion de matières organiques renouvelables.

Notre chaudière biomasse est alimentée en combustibles issus, non pas de bois neufs, mais de coproduits industriels et de déchets verts directement tirés des opérations de distillation et d’extraction des plantes.

A ce jour, la totalité des outils industriels en activité sur notre site à Le Sen sont alimentés grâce à ce procédé révolutionnaire qui produit, en moyenne près de 4000 tonnes de vapeur par mois.

Notre usine andalouse, où est distillée principalement le ciste, le labdanum et l’eucalyptus, est également équipée d’une chaudière biomasse.

Elle permet la production des extraits et ingrédients issus du ciste sauvage, récolté dans les plaines alentours.


L’énergie solaire, une solution durable pour nos activités

 

L’électricité, nécessaire à l’alimentation des bâtiments et au fonctionnement des appareils des différents services présents sur le site de Le Sen, représente le deuxième poste de consommation énergétique de notre entreprise.

Plusieurs actions ont été mises en place dans le but de réaliser des économies afin d’atteindre une autosuffisance complète dans la production électrique grâce à l’implantation de panneaux solaires.

Ces derniers produisent actuellement un quart de l’électricité consommée, de jour, sur le site et notre objectif serait d’atteindre les 100% d’ici 2023.

Afin d’y parvenir, nous avons lancé un projet de couverture de plusieurs bâtiments en panneaux photovoltaïques en 2022 et la construction d’une ombrière photovoltaïque en couverture d’une zone de stockage étendue sur plus d’un hectare en 2023.

Le même programme est réalisé dans les filiales aux 4 coins du monde, avec un objectif d’autosuffisance électrique.

 

 

La création de nouveaux extraits pour la parfumerie à partir de coproduits

 

Pour limiter nos déchets, nous recyclons autant que possible les coproduits obtenus de la transformation des matières premières végétales en extraits.

Cela nous permet de proposer à nos clients, une offre alternative issue de ces co-produits et de limiter l’impact de nos activités sur les ressources naturelles et sur la nature.

Nous sommes fières d’avoir appliqué ce schéma d’économie circulaire à l’échelle industrielle.

La richesse de la nature est telle qu’à partir d’une même plante peuvent souvent être obtenus plusieurs extraits.

Pour valoriser la matière première et explorer toutes ses propriétés et facettes olfactives, nous développons nos gammes en proposant des extraits dérivés, à condition qu’un intérêt ait pu être démontré sur le plan organoleptique ou biochimique.

En effet, nos équipes techniques et de recherche travaillent en réalisant de manière systématique des essais de développement rigoureusement contrôlés avant d’engager des opérations d’extraction et de production de grande échelle.


Notre gamme « By »

Notre gamme « By », produite sur la base du retraitement des drèches de distillation déjà épurées de leur huile essentielle et lancée il y a près de 30 ans, met en lumière cet effort de recherche permanent.

Elle se compose de plusieurs extraits, obtenus en cascade à partir d’un même coproduit, qui présentent des odeurs résolument originales, destinées à enrichir la palette du parfumeur.

Les hydrolats et les cires végétales sont d’autres exemples de coproduits, retraités en vue d’être proposés comme ingrédients fonctionnels dans le domaine des cosmétiques et de l’aromathérapie.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn