Biolandes

Producteur d'huiles essentielles & d'extraits naturels

Un monde de matières premières

Un monde de matières premières

Ylang

Nom botanique :
Cananga odorata
Partie utilisée :
fleur
Ylang
Ylang Madagascar
Ylang-ylang désigne un arbre tropical originaire des Philippines que le grand succès de ses fleurs parfumées a fait voyager d’abord vers l’Indonésie puis vers la Réunion, Madagascar et les Comores.
A l’état sauvage, Cananga odorata est un grand arbre mais la recherche de ses fleurs a conduit les planteurs à l’entretenir comme un arbre fruitier en le taillant sévèrement et en courbant ses jeunes pousses vers le bas pour que toutes les fleurs soient accessibles aux récolteurs.
Il existe une production limitée d’huile essentielle de Cananga en Indonésie et même aussi au sud du Yunnan en Chine. Mais l’Ylang-ylang désigne aujourd’hui l’huile essentielle produite aux Comores et à Madagascar qui constitue la quasi-totalité du marché mondial même si de nombreux projets de plantations d’ylang dans d’autres pays existent.
Le développement de l’ylang dans l’Océan indien date du début du 20° siècle et a été conduit par des religieux français. Les plantations les plus réussies se trouvent sur l’île d’Anjouan (Comores), à Mayotte et à Nosy Bé, une île au nord de Madagascar.
La production d’huile essentielle d’Ylang a connu de fortes variations depuis vingt ans. Elle est aujourd’hui de l’ordre de 40 à 50 tonnes aux Comores (y compris Mayotte) et de 15 à 20 tonnes à Madagascar.
Bien qu’issues du même arbre, les deux origines sont distinctes en composition et en odeur.
La fleur d’ylang a un fort rendement en huile essentielle, de l’ordre de 2%.
A travers le temps, le marché a sélectionné plusieurs fractions dans l’essence, en fonction de leur densité. On trouve en principe des essences « extra », puis « première », « seconde » et « troisième ». L’extra est la toute première essence recueillie et normalement la plus appréciée.
Mais les crises successives de la production à l’origine et les pratiques d’adultération des essences ont rendu le marché de l’Ylang particulièrement opaque et instable. Depuis quelques années, les qualités se sont dégradées et on ne trouve aujourd’hui que des essences « extra » et « troisième » assez éloignées des standards qualitatifs traditionnels.
Biolandes produit de l’huile essentielle d’Ylang à Ambanja, sur la côte nord-ouest de Madagascar, en face de Nosy Bé.
A partir des fleurs récoltées sur notre plantation de 180 hectares, nous produisons une huile essentielle certifiée Bio (Ecocert EC) qui reproduit le standard de qualité des Ylangs du début du siècle, c'est-à-dire la distillation de la première moitié de l’huile essentielle, la partie la plus noble.
Cette production est filtrée et contrôlée en France.

Une gamme exclusive de produits, authentiques et d'origine certifiée