Biolandes

Producteur d'huiles essentielles & d'extraits naturels

Un monde de matières premières

Un monde de matières premières

Rose

Nom botanique :
Rosa damascena
Partie utilisée :
fleurs
Rose
Rose damascena
Rosa damascena est la rose la plus utilisée en parfumerie. Elle est à l’origine de 90 % des essences et absolues produites, le reste venant des extraits de Rosa centifolia. Les principaux pays producteurs de rose sont la Turquie, la Bulgarie, l’Iran, le Maroc, l’Inde et la Chine.
La rose fleurit de fin mai à fin juin, une seule fois par an. Elle est ramassée à la main et distillée ou extraite fraîche. Un hectare de plantation de roses donne de 3,5 à 5 tonnes de roses ce qui correspond à environ 1 kg d’essence. Avec la même quantité de fleurs, on produit 10 fois plus de concrète que d’essence.
Les cultures de rose sont concentrées dans la Vallée des Roses, au centre du pays, autour de la ville de Kazanlak. La Bulgarie est le berceau historique de l’essence de rose qui a été un monopole de ce pays jusqu’à la première guerre mondiale. En fort développement depuis la fin des années 1990, la production de fleurs est de 6000 tonnes par an. Biolandes Bulgarie et l’histoire de la rose en Bulgarie est à découvrir dans notre livre « Voyage au pays de la rose ».

Plus d'informations sur BIOLANDES en Bulgarie
La Turquie reste le premier producteur de roses de parfumerie avec une récolte de l’ordre de 8000 tonnes de fleurs par an. La rose est cultivée dans quelques 60 villages dans la région d’Isparta, dans les montagnes au nord d’Antalya. La culture est faite dans des jardins familiaux et la diversité d’altitudes permet une récolte qui dure 7 ou 8 semaines. La rose est valorisée dans les usines d’une douzaine de producteurs parmi lesquels Biolandes Gül est l’un des plus importants.
Plus d'informations sur BIOLANDES en Turquie
Les cultures sont principalement situées au sud du pays autour de El Kelaa M’Gouna, à l’est de Ouarzazate. La rose est utilisée pour délimiter les parcelles cultivées en bordure des rivières M’Gouna et Dra. La rose du Maroc fleurit vers fin avril. Elle produit peu d’huile essentielle et est principalement valorisée en absolue par les deux usines de la vallée dont Biolandes Maroc. Plus d'informations sur BIOLANDES au Maroc
Il est admis que Rosa Damascena est originaire de la région de Shiraz en Iran.
L’eau de rose fait partie de la culture iranienne depuis l’Antiquité. L’importance de ce produit, de son commerce et même de son rôle comme « valeur » dans le paiement de rançons de guerre est largement documentée.
La rose Damascena est présente de façon significative dans plusieurs régions du pays où les cultures de rose sont toutes situées entre 2000 et 3000 m d’altitude, dans des climats très secs. Les champs sont regroupés autour de points d’eau et les roses sont tributaires de systèmes d’irrigation souvent anciens et très élaborés.
La culture est techniquement assez proche de ce que l’on fait en Bulgarie ou en Turquie et les dates de floraison sont assez similaires (fin mai et juin).
L’altitude, l’aridité du climat et donc la sécheresse de l’air, tout ceci concourt à ce que la rose se développe sans besoin de recours à des produits phytosanitaires. Les roses iraniennes sont donc « naturellement » Bio.
Ces cultures de rose alimentent une industrie d’eau de rose très active, et la production d’essence de rose a longtemps été considérée comme un « sous produit » de la fabrication d’eau de rose. Les fleurs sont l’objet d’une distillation unique dans de petits alambics traditionnels et on récupère l’essence qui « flotte » sur le distillat qui est vendu en eau de rose. A côté de cette activité artisanale, plusieurs distilleries industrielles relativement importantes existent, qui produisent à la fois de l’eau de rose mais aussi de l’essence à vocation d’exportation.
Un partenariat avec une distillerie alimentée par des producteurs de fleurs regroupés en coopérative nous permet d’offrir une huile essentielle Bio, certifiée par Ecocert (EC).

Une gamme exclusive de produits, authentiques et d'origine certifiée